Besançon et ses demeures

28 rue de la Préfecture

Une autre œuvre de l’architecte Claude-Antoine Colombot, construit en 1775, nous mène au n°28. Comme ceux qui l’environnent sur le même côté de la rue, il s’agit de l’un des premiers grands immeubles à loyers de la ville. Le décor de la façade, très sobre, est constitué de renfoncements dans lesquels sont intégrées les fenêtres des étages et par le garde-corps en ferronnerie du balcon qui ponctue le premier étage. Cas rare à Besançon, des marques de tâcherons sont visibles sur la corniche couronnant le bâtiment situé en fond de cour.